Psychologue des troubles du comportement alimentaire

 

 

Vous êtes ici : Accueil > Thérapie cognitive > Troubles du comportement alimentaire
Troubles du comportement alimentaire

Que sont les troubles des comportements alimentaires

Les troubles des comportements alimentaires se caractérisent par un trouble en rapport à l’alimentation (anorexie mentale, boulimie, hyperphagie, orthorexie, mérycisme, pica, sitiomanie, carpophobie). Cette psychopathologie peut apparaitre à tout âge mais principalement chez les adolescents, notamment les filles.

Elle peut être reliée à un autre trouble psychique comme, par exemple, les dépressions.

L’anorexie mentale

Est le refus de maintenir le poids corporel au niveau ou au-dessous d’un poids minimum normal pour l’âge et pour la taille avec la peur intense de prendre du poids et l’altération de la perception du poids ou de la forme de son propre corps.

La boulimie

Survenue récurrente de crises de boulimie avec des comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids et l’estime de soi est influencée de manière excessives par le poids et la forme corporelle.

L'hyperphagie

Se distingue de la boulimie par l’absence de contrôle du poids et donc l’absence de vomissements de prise de laxatifs ou de pratique sportive excessive. . Les « crises » d'hyperphagie sont caractérisées par la prise, en une courte période de temps (moins de deux heures), d'une quantité de nourriture dépassant notamment ce que la plupart des individus mangent dans le même temps et les mêmes circonstances.

Contrairement à la boulimie, l'hyperphagie est une prise d'aliments précis et choisis. S’ensuit un sentiment de honte mais ces compulsions sont incontrôlables.

L’orthorexie

Concerne l’attitude vis-à-vis du choix de la nourriture ingérée. C’est le choix poussé à l’extrême de l’idée d’une saine alimentation en planifiant longuement celle-ci pour réduire sa consommation de matières grasses, sel, sucre, produits chimiques ou toute autre substance que la personne considère nuisible à sa santé. Le sujet suit des règles alimentaires de plus en plus contraignantes qui peuvent éventuellement conduire à un isolement social ; la tolérance zéro du point de vue alimentaire peut affecter chacun des actes et susciter, dans les cas extrêmes, une perte de l’appétit de vivre.

Dans le Gard, aux environs de Nîmes, votre psychothérapeute en TCC peut vous venir en aide :
www.psychologue-persy.com

Contact

Consultez également :